INSTALLATION - The stopover

Près de 500 sculptures en mouvement composent cette installation d’art environnemental. Ces « sculptures oiseaux » blanches en polypropylène s’orientent d’une manière discontinue aux effets du  vent. Ce groupe singulier, semble, comme une colonie d’oiseaux, faire étape, pendant le grand voyage migratoire. Elles ont fait escale plusieurs fois en Norvège, en Tchéquie et en France sur les bords de Loire. Cette installation pouvant couvrir un espace de 500 m2, incite le public qui peut y déambuler, au « vagabondage de l’esprit ». Comment ne pas évoquer les migrations humaines lorsque les termes communs employés sont, individus, itinéraires, couloirs et corridors de migrations. Ce projet accompagne la réflexion sur l’actualité sans cesse renouvelée des déplacements de migrants avec leurs lots de déceptions, de défaites et d’horreurs. Hommage à ces peuples en quête d’un territoire avec ses rêves et ses espoirs.
Les oiseaux eux, n’ont pas de frontières ...

THE STOPOVER a reçu le soutien de l'Institut Français de Stavanger-Norvège
THE STOPOVER, LOIRE 2012
THE STOPOVER, NORVEGE 2011
THE STOPOVER, PRAGUE 2010
Back to Top